WattElse se réjouit des avancées en matière règlementaire

En juin dernier, les leaders européens se sont entendus sur le déploiement de la production d’énergie renouvelable pour la prochaine décennie en Europe. Le nouveau cadre règlementaire fixe à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale à l’horizon 2030 avec une clause de révision à la hausse en 2023.

Ce texte propose une progression substantielle de la part d’énergie renouvelable dans la consommation d’énergie européenne qui va au-delà des 27% proposés au départ par la Commission. Cette nouvelle ambition permet de décliner l’Accord de Paris en objectifs concrets pour les Etats membres de l’Union puisqu’elle vise à accélérer les investissements publics et privés dans les technologies renouvelables assurant une transition vers une économie propre et moderne.

A noter que les fédérations du secteur des énergies renouvelables estiment que cet accord reste peu ambitieux. Selon ces dernières, l’objectif commun devrait atteindre au moins 35% si l’Europe veut maintenir la hausse moyenne des températures mondiales en dessous de 1,5 ° C.

Même si ce nouvel accord ne répond pas à toutes les attentes du secteur de l’industrie renouvelable, notons les avancées en matière d’autoconsommation individuelle et collective. En effet, l’accord provisoire renforce l’autoconsommation en tant que droit et inclut le souhait du Parlement d’interdire les charges et redevances sur l’énergie autoconsommée jusqu’en 2026. Dans ce nouveau cadre, les autoconsommateurs d’énergie renouvelable pourront produire de l’énergie renouvelable pour leur propre consommation, la stocker, vendre l’énergie excédentaire sur le réseau et même partager celle-ci au travers de communautés d’énergie renouvelable ouvrant ainsi la voie à de nouveaux modèles de consommation.

Question agenda, cet accord doit recevoir l’accord des ministres de l’Union européenne et des eurodéputés et sera ensuite transposé dans le droit national d’ici le 30 juin 2021.

Rappelons que la Belgique s’est fixée pour objectif d’atteindre une part de la production d’énergie renouvelable dans la consommation finale brute de 13% d’ici 2020 conformément à la Directive européenne 20-20-20. En outre, la sortie progressive de l’usage de l’énergie nucléaire prévoit la fermeture de 7 centrales en 2025 (Doel 1-2-3-4 et Tihange 1-2-3). L’accroissement de la production renouvelable est dès lors un facteur déterminant pour le système électrique belge.

En 2016, la production renouvelable a permis de couvrir 8,7% de la consommation énergétique intérieure belge.

En 2017, la part des énergies renouvelables représente 19,2% de la production nette d’électricité.

En termes de capacité installée, les sources renouvelables disposent d’une capacité de production de 8000 MW en 2017, soit 36,2% de la capacité installée de production d’électricité totale.

Au niveau wallon, la répartition des charges entre le pouvoir fédéral et les pouvoirs régionaux impose à la Région wallonne un objectif de production renouvelable de 1,277 Mtep (million de tonnes équivalent pétrole), soit l’équivalent de 14 850 GWh à l’horizon 2020. Cet objectif a été revu à la hausse en 2015 par la Wallonie pour atteindre un niveau de production de 15 650 GWh toujours à l’horizon 2020. Au-delà de cet objectif intra-belge contraignant, le Gouvernement wallon a annoncé vouloir tendre vers l’objectif de couvrir 20% de la consommation énergétique régionale à l’horizon 2030 à partir de sources d’énergie renouvelable.

L’accroissement de la production renouvelable en Wallonie repose notamment sur le développement de l’éolien on-shore (objectif de 2 437GWh en 2020 et 4 134 GWh en 2030), correspondant à l’installation de 30 éoliennes en moyenne par an et sur le développement de la filière photovoltaïque.

La Wallonie est sur la bonne voie de l’accomplissement de son objectif. On observe un accroissement significatif des puissances installées depuis 2004 dans les filières photovoltaïque et éolienne.  En 2016, la production renouvelable wallonne s’élevait à 14 869 GWh.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20180614IPR05810/nouvel-objectif-de-32-d-energies-renouvelables-d-ici-2030

https://www.febeg.be/fr/statistiques-electricite

https://www.apere.org/fr/observatoire-energies-renouvelables